mardi 26 août 2008

L'Aberrante Pierre Philippe romancier

Attention coupez le canal odeur c'est Pierre Philippe qui ecrit

Au bord de mon lit, Charles de Gaulle besognait William d'Angleterre, dont le célibat commençait à faire jaser. Presque sur mes genoux, les frères Ritter invitaient Gilbert Houcke, l'apollinien belluaire de mes années folâtres, à faire glisser son légendaire slip léopard à ses chevilles, j'avais coupé le canal odeur. D'ailleurs, le son était suffisant, qui mêlait leurs feulements à la question haletante du général, expectorée dans le plus basique anglais de backroom: " Can you feel my big french dick, Bill?" On vendait depuis longtemps, pour quelques euros, ces masques dans les plus humbles bazars. Les moutards y recomposaient et roi d'Angleterre en plein rut virtuel. ""Toute chose, inévitablement, s'en va par le bas", signé : Bertold Brecht. "Jouis sur mon visage ... ", murmura mon frère Yves. " N'oublie pas... Brecht... Toutes choses... Vers le bas ", soufflais-je, en voyant se dissoudre ma chambre, mes milliers d'amants de papier et mon frère Yves lui-même, dont je ne distinguais déjà plus que la bouche en très gros plan me disant: "Ne m'en veux pas, Pierre, mais je vais te désobéir, pour une fois. " J'eus un geste vers le linceul de honte, comme pour implorer qu'il le dispersât, en révérence à ma belle âme d'intellectuel pris en faute. Mais je n'entendis plus que la chère voix dans la blancheur aveuglante du dernier passage: "Je mettrai tout ça dans la fosse, comme ton trésor obscur, ton cortège vers ton ciel à toi. Et dans la poussière, demain matin, je tracerai l'autre épitaphe, celle qui te faisait tant rire et qui me plaît bien, à moi ". Tu sais : "L'azur, l'azur,l'azur,l'azur !

L'Aberrante Pierre Philippe parle d'Alice Guy


Extrait de l'emission "Projection privee" France Culture 12 07 2008
L'Aberrante Pierre Philippe parle d'Alice Guy:
...A son âge dans cette espece de concert d'eloge et d'honneur qui l'a acceuilli lors de son retour vers 70 c'est ça? elle a ellea sur une photo dit "Ça c'est la fee aux choux" hein ce n'est pas la photo en question n'est pas "La fee aux choux" c'est un film posterieur qui s'appelle "Sage femme de premiere classe" c'est bien ça qui est egalement dans le coffret c'est UNE TOUTE PETITE FIERTE D'AVOIR REINTRODUIT DANS UNE ESPECE DE FILMOGRAPHIE FLOTTANTE D'ALICE GUY LA VRAI"FEE AUX CHOUX" qui est DIT-ON
le premier film de fiction de la production Gaumont.....Le cinema premier pour ne pas dire primitif en ce qui concerne Alice Guy on peux dire primitif.......on peux dire que l'oeuvre française (sic) d'Alice Guy elle est de Monsieur Thiberville par ce que c'est son operateur il est toujours avec elle et mème en dehors d'elle (sic)
J'AI FAIS ET C'EST UNE DE MES GLOIRES LA LA DECOUVERTE QU'ON VOIT ALICE GUY DANS UN PANORAMIQUE ESPAGNOL DE THIBERVILLE DONC ELLE N'EST MÈME PAS A COTE DE SON OPERATEUR HEU JE COMPRENDS PAS HEU ENFIN CE SONT DES DETAILS ..... a suivre

Alice Guy couchait avec L. Gaumont par l'aberrante Pierre Philippe


Extrait de l'emission de France Culture "Projection Privee" du 12 07 2008

ALICE GUY COUCHAIT AVEC LEON GAUMONT Par l'Aberrante Pierre Philippe

Ciment- Alice Guy etait la secretaire heu je veux dire du patron c'est comme ça que..

Xxx- Meme un peu plus que la secretaire


Pierre Philippe- Oui

Ciment- Hein disons le

Pierre Philippe- Oui oui disons le

Ciment -On le dit pas beaucoup

Xxx-Bon Allez

Pierre Philippe -La vous revelez des secrets.....

- Rires Gras

Pierre Philippe supervisateur des archives Gaumont,du dvd au titre revelateur "Gaumont le cinema premier", specialiste du porno chic gay,Pierre Philippe n'aime pas Alice Guy,juste une secretaire qui couche avec son patron et dont toute l'oeuvre chez Gaumont est en fait realisee par un homme, son operateur Thiberville "La vie du Christ", pour lequel Alice Guy a ete prime a Milan en 1906
a ete tourné d'apres l'aberrante Pierre Philippe par un homme Louis Feuillade
Pierre Philippe a un probleme il n'aime pas les femmes belles talentueuses fortes
pas assez efeminee Alice Guy
Supervisateur du dvd "Gaumont le cinema premier" Pierre Philippe se dechaine sur les films d'Alice Guy Musique stridente montage et navigation aberant, on passe plus de temps sur les menus grisatres qu'a regarder les films d'Alice Guy un veritable massacre a 90 €!!!! pour voir des bouts de film d'Alice Guy sur support numerique
a eviter absolument